De la prison ferme pour dix-neuf cambrioleurs multirécidivistes

- ©2007 20 minutes

— 

Des peines de deux à six ans de prison ferme ont été prononcées hier à l'encontre de 21 personnes poursuivies pour 2 700 cambriolages commis entre 2004 et 2005 dans les Bouches-du-Rhône. Deux des vingt et un prévenus ont été relaxés par la 8e chambre du tribunal correctionnel de Marseille. Le principal prévenu, un Kosovar de 30 ans, a été condamné à six ans de prison ferme.

Dans ses réquisitions, la procureure Isabelle Candau avait évoqué une « véritable organisation mafieuse » et demandé huit à neuf ans de prison ferme contre le cerveau du trafic ainsi que des peines de douze mois à six ans contre les autres prévenus - dont sept membres d'une même famille - arrêtés en mai 2005. Ils étaient accusés d'avoir écumé des villas cossues à Marseille, Cassis, Salon ou aux Baux-de-Provence. Au total, 440 victimes ont été identifiées. Lors des perquisitions, 1 275 bijoux, 18 kg d'or, neuf véhicules et plus de 13 000 euros en liquide avaient été saisis. Les enquêteurs avaient aussi retrouvé quatre coffres-forts au fond de l'étang de Berre sur indications des cambrioleurs.