Corse: Le corps d'un détenu de la prison Casabianda découvert dans un lac

FAITS DIVERS Les causes du décès sont encore inconnues…

A.R. avec AFP

— 

Un surveillant de prison (illustration)
Un surveillant de prison (illustration) — FRED SCHEIBER/20 MINUTES/SIPA

Aucune indication n’a été fournie sur les causes du décès de la victime : accident, meurtre ou encore suicide. Le cadavre d’un détenu âgé d’une soixantaine d’années a été découvert ce lundi en début de soirée dans un lac du domaine agricole du centre de détention de Casabianda, en Haute-Corse.

Une enquête a été ouverte par l’administration pénitentiaire et la gendarmerie.

La seule prison ouverte de France

Située près de la ville d’Aléria, sur la côte orientale de la Corse, la prison de Casabianda est la seule ouverte de France.

Ce domaine de 1.500 hectares comprend 190 places réservées presque exclusivement à des délinquants sexuels. Vivant librement à l’intérieur du domaine, les détenus cultivent la terre et pratiquent l’élevage en liberté. Ils regagnent chaque soir leurs logements.

A la différence des prisons traditionnelles, peu de cas de suicides sont enregistrés à Casabianda, de même que peu d’évasions. Les manquements au règlement sont sanctionnés par un transfèrement dans un établissement classique.