OM-PSG: Comment naissent les teasers Canal+ des classicos?

FOOTBALL Le directeur de la création de Canal+ nous a répondu...

Propos recueillis par Christine Laemmel

— 

Le teaser de Canal+ pour le match OM-PSG du 7 février 2016.
Le teaser de Canal+ pour le match OM-PSG du 7 février 2016. — Canal+

On l’a vu poindre la petite larme sur votre joue de supporter sensible. Le coup du stadier qui ne voit jamais un match, c’était bien trouvé. En même temps, Canal + rate rarement le coche quand il s’agit de faire monter la sauce avant un classico. Comment font-ils ? 20 Minutes a posé la question à Olivier Schaack, directeur de la création chez Canal +.

C’est donc vous qui créez les bandes-annonces des classicos ?
Je manage ceux qui s’en occupent. Il y a une équipe qui fait tous les spots de sport pour Canal, il y en a entre cinq et huit par semaine. Il y a un responsable artistique, un chargé de production et cinq créatifs. On planche sur la pub du match aller dès septembre et le match retour en décembre.

Comment est née celle du stadier ?
La pub nous a présenté l’idée de BETC, l’agence qui a vendu le spot à Canal. C’était un documentaire d’1’30. On a essayé d’en sortir une version plus courte.

Vous dites documentaire… Parce que c’est un vrai stadier ?
Non, c’est un comédien. Mais il est vraiment fan de l’OM et il vit à Marseille. C’est un peu comme un documentaire car c’est la fausse-vraie vie d’un personnage.

Pourquoi ce « documentaire » a attiré votre attention ?
Je me suis immédiatement projeté sur un spot australien que j’avais vu. C’était l’histoire d’un « green keaper » [un genre de super-jardinier de golf] qui mettait tout son cœur dans l’entretien du golf pour que le parcours soit ensuite piétiné par les joueurs.

Il y a des bandes-annonces de classico qui vous ont particulièrement marqué ?
Il y en a une où l’idée était que des gens inventent une excuse pour ne pas aller quelque part à cause du match. Et le slogan à la fin c’était : « et vous, quelle sera votre excuse ? » On avait trois-quatre scénarios. Il y en avait un où une fille devait retrouver son mec. Et elle trouvait une excuse bidon. J’aimais bien l’idée que ce soit une fille. Dans un autre, le mec faisait semblant d’être malade. On a dû le laisser tomber, car c’était l’année [en 2009] où OM-PSG a été annulé à cause de la grippe aviaire et où les supporters parisiens avaient mis le bordel sur le Vieux-Port.

Et une qui a fait polémique ?
L’an passé, quand une fille avec un maillot du PSG et un homme avec un maillot de l’OM s’embrassaient. C’était chaud. On savait que ça ferait hurler.

PSG-OM - Bande annonce PSG-OM sur Canal +


Pourquoi ça a déplu ?
Parce que c’est la fille qui portait le maillot du PSG… Rapport aux chants. Le PSG était la fille donc elle devait subir… Dans l’idée, on voulait faire le spot avec deux hommes qui s’embrassent. Mais on s’est dit qu’ils n’étaient pas prêts.

L’aveugle abandonné au milieu de la route, ça en a dérangé certains aussi, non ?
On insiste toujours pour que ce ne soit pas méchant. On nous a proposé qu’à la fin, une camionette l’écrase, mais on a refusé.


La bande-annonce de Canal + pour OM-PSG par lephoceen

Pour un classico de rugby, vous vous permettriez d’aller plus loin ?
A coup sûr. Je n’ai pas envie qu’il y ait de la haine entre les deux équipes.

Les locaux de Canal + sont à Paris… Vous êtes tous supporters du PSG dans l’équipe ?
Il y a plus de supporters de l’OM.

Et du coup, vous arrivez à créer sans vous taper dessus ?
On se chambre, quoique les Marseillais n’ont plus trop d’occasions.

Justement, ces bandes-annonces, ce n’est pas un peu tout ce qui reste du classico ?
Non, c’est devenu une marque maintenant. Tout le monde veut voir ça. On se demande quand même si l’OM, qui n’a pas gagné à domicile depuis septembre [en Ligue 1], va être celui qui fait tomber le PSG.

Et des bandes-annonces pour OM-OL, vous y pensez ?
Un Marseille-Lyon, on en attend du spectacle mais il n’y a pas l’excitation d’un PSG-OM. On y retrouve le mauvais esprit des vieux classicos.

Quelles bandes-annonces marchent le mieux, celles de PSG-OM ou celles d’OM-PSG ?
La dernière, celle du stadier, se démarque. Elle fédère toute la famille.

Elle fédère la famille du PSG aussi ? On a vu quelques commentaires de supporters parisiens un peu agacés
C’est vrai ? Oh il y en a toujours.

Mais donc si on fait le classico des pubs, c’est l’OM qui gagne ?
Oui (rires).