Méditerranée: Près de 8.900 kg équivalent TNT détruits par la Marine Nationale en 2015

FAITS DIVERS Le Groupement de Plongeurs Démineurs (GPD) de la Marine nationale neutralise cette semaine une cinquantaine d’obus en baie des Catalans…

A.R.

— 

Lors d'une opération de déminage.
Lors d'une opération de déminage. — Marine Nationale

La neutralisation a débuté mardi. La cinquantaine d’obus datant de la Seconde guerre mondiale, découverte en baie des Catalans, fin janvier va être détruite par le Groupement de Plongeurs Démineurs (GPD) de la Marine nationale.

>> A lire aussi : Une cinquantaine d’obus repose en baie des Catalans

Les engins ont été trouvés par 25 mètres de fond lors d’un entraînement des plongeurs du Bataillon des Marins Pompiers de Marseille.

Il sera interdit de naviguer, de mouiller « des navires et engins de toute nature » dans un périmètre de 140 mètres. La baignade et la plongée sous-marine sont également interdites dans un rayon de 600 mètres.

440 munitions et obus détruits en Méditerranée en 2015

L’année dernière, ce « groupement des plongeurs démineurs de la Méditerranée a traité 340 engins explosifs en 2015, ce qui représente près de 2.400 kg de matière explosive active détruite, souligne la Marine nationale dans un communiqué. Les chasseurs de mines tripartites basés à Toulon ont procédé à la neutralisation de 100 engins explosifs, principalement des obus historiques, représentant environ 6.500 kg équivalents TNT ».

La plupart de ces munitions sont signalées et reportées par des promeneurs, des plongeurs civils ou des professionnels de la mer.

Au total, la Marine nationale a procédé en 2015 à la destruction de près de 440 munitions et obus en tous genres, soit près de 8.900 kg équivalent TNT en Méditerranée. « Plus du tiers de ces opérations, notamment en ce qui concerne le GPD, se déroule en été lorsque les plages du littoral méditerranéen sont très fréquentées », précise encore la Marine nationale.