Le tram s'étant rôdé tout l'été...

Frédéric Legrand - ©2007 20 minutes

— 

Deux mois après sa mise en service, le tramway de Marseille se prépare à son véritable baptême du feu : la rentrée des classes, à partir de lundi. Tour d'horizon des enseignements de ces premières semaines de rodage :

· Incidents Aucun incident corporel impliquant le tramway n'a été déploré cet été. « Il y a eu quelques tampons avec des voitures qui passent à l'orange quand le tram arrive, mais rien de plus », note la RTM. Impact le plus grave : une benne à ordures qui a fait dérailler une rame, à la veille du 15 août.

· Confort A la demande des passagers, la RTM a augmenté le volume des annonces sonores des stations. En revanche, malgré les réclamations, pas question d'installer des poignées au plafond pour les passagers debout. « Il y a des risques de luxation de l'épaule en cas de freinage d'urgence, explique la RTM. Il faut que les gens s'habituent aux barres et aux poignées à hauteur de siège. »

· Vitesse Le tramway a d'abord roulé à vitesse réduite. « On l'a bridé pour que les piétons et les automobilistes s'habituent plus facilement à sa présence », explique la RTM. Depuis mi-août, le tram a accéléré : « Au début, il faisait Caillols-Blancarde en quarante-cinq minutes, détaille la RTM. Là, on est à trente minutes. »

· Bus Le nouveau réseau de bus ne devrait pas être remodelé avant la fin de l'année, afin d'étudier les fréquentations ligne par ligne en période de pointe.