La prison d'Aix-Luynes.
La prison d'Aix-Luynes. — Gérard Julien AFP/Archives

FAITS DIVERS

Aix-en-Provence: Les gardiens de Luynes bloquent la prison après la découverte d'un faux pistolet

Les gardiens d'Aix-Luynes ont bloqué la prison après la découverte d'une arme de poing qui s'est avérée factice...

Une soixantaine de surveillants ont bloqué quelques heures vendredi matin le centre pénitentiaire d’Aix-Luynes après la découverte jeudi soir sur un détenu d’une arme qui s’est révélée être factice.

« C’est un détenu qui devait sortir en extraction médicale pour aller à l’hôpital, a expliqué Bruno Boudon, secrétaire régional Ufap-Unsa Justice. Mes collègues l’ont placé dans un box dans l’attente de l’arrivée des pompiers, et quand ils ont voulu le sortir, il avait le 9 mm sur lui ». Après examen de l’arme, celle-ci s’est avérée factice.

Une fouille générale

« Nous venons d’avoir un entretien avec la direction, qui nous a dit qu’il s’agissait d’une arme non-létale, mais qui est en métal. Elle pèse pratiquement le poids d’une arme réelle, et elle sonne aux portiques. Si on la met sur une tempe, on ne peut pas faire la différence avec une vraie », a déclaré Bruno Boudon.

« Factice ou pas, le problème est de savoir comment elle est arrivée là », a souligné Cyril Antolin, secrétaire régional du syndicat pénitentiaire des surveillants de prison (SPS)

Les syndicats vont lancer un préavis de grève pour la semaine prochaine si une fouille générale de la prison n’est pas programmée. Le blocage de la prison a pris fin vendredi en fin de matinée.