OM: «Je ne supporte pas que l'on me prenne pour un gogo» ou comment Labrune a refusé Riyad Mahrez

FOOTBALL Le président de l'OM doit s'en mordre les doigts un an plus tard...

C.L.

— 

Riyad Mahrez, milieu de terrain de Leicester le 5 décembre 2015
Riyad Mahrez, milieu de terrain de Leicester le 5 décembre 2015 — GEOFF CADDICK / AFP

Pas toujours facile de distinguer les pépites des cailloux. Riyad Mahrez est de la première espèce. Mais Vincent Labrune n’avait semble-t-il pas réglé son flair sur le bon thermostat lorsqu’il a évacué l’idée de le recruter, non sans un certain mépris. Les tractations se passent en décembre 2014. L’international algérien évolue déjà en Premier League avec Leicester. Mais ses prestations ne semblent pas convaincre le patron de l’OM.

>> A lire aussi: La dernière journée de mercato vue par les supporters

« Dfaçon à gagner du temps… »

Riyad Mahrez est proposé au président avec un autre joueur algérien, Zineddine Ferhat. La réponse de Vincent Labrune concernant les deux hommes est cinglante :

« Pensez-vous réellement que des joueurs de Leicester et de l’USM Alger peuvent aujourd’hui avoir leur place à l’OM dans le projet qui est le nôtre ? répond-il dans un mail que France Football s’est procuré. Bref, de façon à gagner du temps, je me permets de vous préciser que nous essayons d’être professionnels et qualitatifs en termes de recrutement et en conséquence la probabilité que nous prenions des joueurs de cette façon est égale à zéro » explique-t-il le 30 décembre 2014 (à 23h53). Avant d’ajouter : « J’espère que vous ne prendrez pas mal ce message mais je ne supporte pas que l’on me prenne pour un gogo. »

Riyad Mahrez buteur et passeur tous les week-ends avec Leicester, est désormais dans le viseur des plus grands clubs d’Europe. Et bien hors de portée du « recrutement qualitatif » des Marseillais.