Attentats à Paris: Le Vélodrome sera sous haute surveillance pour OM-Groningen

FOOTBALL Des mesures de renforcement de la sécurité ont été dévoilées par l'Olympique de Marseille...

C.L.

— 

L'OM renforce la sécurité avant OM-Groningen
L'OM renforce la sécurité avant OM-Groningen — OM

Depuis une semaine, les réunions se succèdent à la Commanderie. Après les attentats qui ont causé la mort de 130 personnes à Paris, l’OM a décidé de renforcer la sécurité aux abords du Vélodrome, à l’occasion du match retour de Marseille contre Groningen en Ligue Europa.

>> A lire aussi : Le Stade Vélodrome est-il une passoire à projectiles ?

Sacs interdits

Dès 7h du matin jeudi 26 novembre, un système de vidéosurveillance sera mis en place ainsi que la palpation systématique de toute personne qui rentre dans le stade et le contrôle visuel de toutes les voitures et camions, y compris l’intérieur. Les scooters ne pourront pas stationner sur la rue Raymond-Teisseire, ni devant la billetterie sur le boulevard Michelet.

Un pré-filtrage sera effectué au niveau des parvis Ganay et Jean-Bouin, avec contrôle des billets, passage au détecteur de métaux et pré-palpation avec ouverture des vestes et manteaux.. Les sacs, sacs à dos et grandes sacoches sont interdits pour le public.

Eviter les mouvements de foule

Comme annoncé au niveau national, les engins pyrotechniques (pétard, fumigènes etc...) sont interdits dans le stade et à l’extérieur. Hormis le danger immédiat que ces matériels peuvent provoquer, ils sont susceptibles de générer, dans ces temps de tension exacerbée, des mouvements de foule. Des scènes de panique ont déjà été observées dans Paris, dimanche dernier, après l’explosion de pétards.

Simultanément à l’attaque de plusieurs sites dans le centre de Paris, trois kamikazes ont pris pour cible, vendredi 13 novembre, le Stade de France, alors que se déroulait le match amical France-Allemagne. Le président de la LFP Frédéric Thiriez prend donc les menaces qui pèsent sur les rencontres de Ligue 1 très au sérieux, même si les matchs se dérouleront tous normalement.

Après les incidents ayant émaillé le match contre Lyon en septembre, la sécurité du Stade Vélodrome a fait l’objet de nombreuses critiques. Vincent Labrune avait annoncé un renforcement du nombre de stadiers et la mise en place de filets de protection devant les virages.