Marseille: Vélos en Ville lance une collecte de bicyclettes

initiative Le collectif mène cette opération dans le cadre de la Semaine européenne de réduction des déchets…

Caroline Delabroy

— 

Le 18 novembre 2015, dans l'atelier du collectif Vélos en Ville qui lance une opération de collecte de vélos
Le 18 novembre 2015, dans l'atelier du collectif Vélos en Ville qui lance une opération de collecte de vélos — Caroline Delabroy / 20 Minutes

D’un regard expert, il balaie le vieux vélo bleu sorti de la réserve. « Les manettes, on les garde, le dérailleur a l’air bien, le pédalier pas top et on en a déjà plein, la fourche pareil, on ne la garde pas, elle ne va pas être adaptée », énumère Pierre-Loup Carmichael, au milieu de l’atelier de Vélos En Ville.

A l’occasion de la Semaine européenne de réduction des déchets, qui commence dimanche, le collectif lance une opération de collecte de vélos. « Si vous avez un vélo inutilisé et poussiéreux dans votre cave, coincé entre la lampe de grand-mère et l’appareil à raclette », vous êtes ainsi invités à venir le déposer au local de l’association, situé à Noailles au 24 rue Moustier (1er).

« Remettre en circulation des vélos à prix modique »

A défaut de lui donner une seconde jeunesse, les bénévoles du collectif sauront le démonter et réemployer les pièces détachées. « Ces donations nous permettent de réparer et de remettre en circulation des vélos à prix modique », poursuit Pierre-Loup Carmichael, qui espère avec cette opération recueillir « une importante rentrée de bicyclettes ». « Nous sommes à Marseille sur une pile de vélos inutilisés », assure-t-il.

Pour prendre la mesure de ce gaspillage, il cite une étude du réseau des ateliers vélo participatifs et solidaires L’Heureux Cyclage, selon laquelle « en 2013, les Français possédaient 26 millions de bicyclettes, dont plus de 9 millions qui n’avaient pas été utilisées dans les 12 derniers mois ». Cette même année, le nombre de vélos détruits est estimé à 1,5 million.

Pour le collectif, bien identifié déjà pour la défense de ce mode doux de transport, l’opération est aussi l’occasion de mettre la lumière le recyclage, une activité phare de son ample rayon d’action.