Corse: L'homme tué par balles près d'Ajaccio était un agent de sécurité

PORTRAIT Agatino Caruso, âgé de 42 ans, a été abattu mardi soir dans la région d'Ajaccio...

M.P. avec AFP

— 

Périmètre de sécurité sur la D9, à proximité dAjaccio.
Périmètre de sécurité sur la D9, à proximité dAjaccio. — P. POCHARD CASABIANCA / AFP

Un homme âgé de 42 ans a été tué par balles mardi soir près d’Ajaccio, en Corse. Agatino Caruso était un agent de sécurité. Né dans les Alpes-Maritimes, il était âgé de 42 ans. Il a été atteint vers 22 h de plusieurs balles de gros calibre dans le véhicule à bord duquel il circulait sur une petite route près du village de Carbuccia, où il résidait.

Le procureur de la République à Ajaccio, Eric Bouillard, s’est rendu sur les lieux de l’agression sur la route départementale 29 menant à Carbucia où un périmètre de sécurité a été établi par la gendarmerie. Des techniciens de la police technique et scientifique ont procédé dans la soirée aux habituels prélèvements et relevés balistiques sur les lieux du crime.

Le nombre de meurtres en diminution

La région ajaccienne est régulièrement le théâtre de règlements de compte. Un avocat ajaccien, Jean-Michel Mariaggi, défenseur d’anciens militants nationalistes et de membres supposés du grand banditisme, a été grièvement blessé à une main et un bras par les tirs de plusieurs balles de fusil d’assaut Kalachnikov et de pistolet-mitrailleur le 29 octobre dernier. Les agresseurs lui ont tiré dessus alors qu’il regagnait au volant de sa voiture son domicile dans le village d’Ucciani, à quelques km de Carbuccia.

Ces nouvelles affaires interviennent alors que le nombre d’assassinats a tendance à diminuer en Corse depuis le début de l’année. Cinq hommes ont été tués depuis janvier et dix autres blessés ou victimes de tentatives. Le bilan avait été de douze tués et treize tentatives en 2014.