Attentats à Paris : «Ça va faire bizarre de voir un match de l'OM sans un tweet connard de Moké»

FOOTBALL Christophe Lellouche, alias «Moké» cofondateur d’HorsJeu était un fervent fan de l’OM. Il a été tué vendredi soir au Bataclan. Les supporters marseillais lui rendent hommage...

C.L.
— 
Un tweet en hommage à Christophe Lellouche, tué au Bataclan lors des attentats du 13 novembre.
Un tweet en hommage à Christophe Lellouche, tué au Bataclan lors des attentats du 13 novembre. — Twitter

Parmi les 89 victimes assassinées au Bataclan vendredi soir, se trouvait Christophe Lellouche. Plus connu sous le pseudo de « Moké » sur Twitter (@MokeComputer). Souvent lu sous la plume du « Mad Professor » ou du « Francis Van » sur HorsJeu site satirique sur le football.

>> A lire aussi: Les dernières évolutions de l'enquête sur les attentats à suivre ici en direct

Résidant à Paris, Moké soutenait l’OM. Et ne manquait pas d’afficher son « mauvais esprit » sur Twitter. Du genre à écrire qu' « avec autant de chèvres à l’OM, c’est Monsieur Seguin qu’il faut comme entraîneur ». Un commentateur caustique et taquin:

 .
— Moké (@MokeComputer) November 1, 2015
Arrêtez de chambrer Rihanna. Elle a découvert son énorme passion pour le PSG depuis 2 ans, comme beaucoup de supporters dans le stade.
— Moké (@MokeComputer) October 4, 2015
On peut le critiquer mais sans Rolando, pas de Dalida ni d'Helene Segara. #OMSCO
— Moké (@MokeComputer) Septem’er 27, 2015


Les internautes qui le suivaient sur le réseau social, les lecteurs d’HorsJeu et fans du club phocéen, ont été nombreux à poster un message pour lui rendre hommage. Ou boire #UnVerrePourMoké, du nom du hashtag lancé sur Twitter.

Moké tu vas nous manquer.. ! #AJamaisMarseillais #TeamOM https ://t.co/KTCn7nc2cT
— Fada Football Club (@FadaClub) November 16, 2015
Tu m’auras régalé à travers tes lignes du côté d'@Horsjeu ! Repose en paix et #UnVerrePourMoke ! https ://t.co/ l7LK3wbGK
— Christopher Lopez (@Chri MyOM) November 16, 2015


« J’avais un blog sur le foot. On est entrés en contact, nous, les deux fans de l’OM, raconte Florian Giraud, son ami, sur Libération. J’avais repéré son humour, sa passion pour la déconne. Quand j’ai rencontré Christophe, qui trashait pas mal de monde sur Twitter, j’ai été surpris : ce mec, c’était une crème. »

çà va faire bizarre de voir un match de l’OM sans un tweet connard de Moké en direct… !
— † 09. (@DamienRosa9) November 16, 2015
En hommage à notre @MokeComputer. #JeSuisLeMadProfessor Reposes-en paix mon ami. pic.twitter.com/71dGv4r4hX
— OhaiMe-Passion.com (@ompassion) November 14, 2015
Bon, l’OM à pas perdu, mais ça viendra vite. Ciao #UnVerrepourMoké @Horsjeu pic.twitter.com/SFU1fdZB15
— Jean-Manuel Tétris (@Canalha034) November 14, 2015
 

Une bonne pâte dont Saïd, un proche, marseillais de 38 ans fait l’éloge dans La Provence ce mardi : « Il y a quelques années, j’ai été gravement malade je ne voulais plus prendre mes traitements et c’est Christophe qui m’a aidé à remonter la pente. Lorsque j’ai été greffé, il est immédiatement venu me rendre visite à Marseille ».

L’Olympique de Marseille, qui a condamné les attentats de Paris, a également rendu hommage sur son compte Twitter, à l’un de ses supporters les plus connus.

À toi Christophe Lellouche (@MokeComputer), 33 ans. Tu as perdu la vie au Bataclan mais tu resteras tjrs parmi nous pic.twitter.com/heSvAPbZDj
— Olympique Marseille (@OM_Officiel) November 16, 2015


Une amie de Christophe, qui assistait au concert avec lui, a rapidement confié qu’elle était parvenue à s’enfuir mais que, lui, n’avait pas eu cette chance. « Mais nous n’avons pas eu de confirmation officielle. Alors, on a continué à y croire. », explique sa cousine dans le quotidien régional. Moké avait 33 ans.