Marseille: Le Hero Festival débarque ce week-end

LOISIRS Près de 25.000 geeks sont attendus…

A.R. avec AFP

— 

Le salon Comic con 0 Paris en 2015.
Le salon Comic con 0 Paris en 2015. — SIPA

Fans de BD, de jeux vidéo, d’heroic fantasy et de Star Wars se sont donné rendez-vous samedi et dimanche, au Hero Festival de Marseille où 25.000 personnes sont attendues, déguisées ou non.

 

Pour sa deuxième édition, le festival marseillais vise à égaler le plus important du genre en Europe, le Comic Con de Paris, qui a accueilli environ 25.000 visiteurs du 23 au 25 octobre à la Grande Halle de La Villette.

Le plus important du genre, celui de San Diego aux Etats-Unis, attire chaque année quelque 130.000 personnes. Très courues aux Etats-Unis, ces manifestations, de l’anglais « Comics Convention », envahissent peu à peu l’Europe, royaumes des « geeks », « nerds » et autre « gamers ».

Déguisés en personnages

De nombreux participants viennent déguisés en personnages de cette culture populaire, une vogue baptisée « cosplay », un néologisme anglais mêlant « costume » et « play » (jouer). On y croise des Super Mario, des Dark Vador ou des héros de la série japonaise One Piece, succès mondial. Comme dans tout Comic Con, un grand concours récompensera les meilleurs « cosplayers » de Marseille.

>> A lire aussi : Le cosplay, un véritable art de vivre

Les fans de Game of thrones auront également la possibilité de s’asseoir sur le fameux trône du roi. L’invité vedette du festival est une des actrices de la série TV, l’Ecossaise Rose Leslie, qui joue le rôle d’Ygritte.

>> A lire aussi : Le trône de la série Game of Thrones bientôt à Marseille

Au Parc Chanot, jouxtant le stade Vélodrome, 10.000 m² dans deux halls d’exposition sont consacrés à l’évènement. Un bâtiment est réservé aux jeux vidéo, l’autre divisé en trois zones « géographiques » : l’une réservée aux mangas (BD japonaise), une autre au fantastique européen, et enfin la zone comics (la BD américaine), nommée Krytpon, comme la planète d’origine de Superman.

Parmi les animations, figure une exposition d’œuvres d’art inspirées de l’univers de Star Wars, « An Art Odyssey », à un mois de la sortie très attendue de l’épisode VII de la série. Parmi les concerts, un orchestre marseillais interprétera les plus fameux thèmes du plus célèbre des Space Operas.

>> A lire aussi : La machine à cash Star Wars débarque pour les fêtes de fin d’année