«Air Cocaïne»: Le pilote Pascal Fauret placé en détention

JUSTICE Le second pilote mis en cause dans l'affaire a été interrogé pendant une quinzaine d'heures...

M.C. avec AFP

— 

Pascal Fauret devant les médias français à Paris, le 27 octobre 2015.
Pascal Fauret devant les médias français à Paris, le 27 octobre 2015. — Thibault Camus/AP/SIPA

Pascal Fauret, le second pilote mis en cause dans l'affaire dite «Air Cocaïne», a été placé jeudi en détention provisoire par les juges d'instruction chargés du dossier à Marseille après une quinzaine d'heures d'interrogatoire. Le pilote a ainsi rejoint son collègue Bruno Odos, incarcéré mardi à la prison des Baumettes. Tous deux ont fui la République dominicaine fin octobre.

«Ils n'ont pas ouvert les valises»

«L'institution judiciaire a repris ses travers en mettant en détention provisoire» Pascal Fauret, a déploré son avocat, Me Jean Reinhart, regrettant que les explications et les réponses «limpides» de son client n'aient pas infléchi la décision des juges. Il a évoqué «une décision inique» et un appel prochain.

A lire aussi: Le bureau exécutif du FN va se pencher sur le cas d'Aymeric Chauprade

A la mi-journée, Me Reinhart avait indiqué que «Pascal Fauret répond(ait) à toutes les questions (des magistrats instructeurs)», précisant qu'elles portaient notamment sur «les conditions du retour, les raisons pour lesquelles il est revenu en France, et toute une série de questions sur la préparation des vols». «Ils n'ont pas ouvert les valises» transportées par dizaines à bord d'un Falcon 50, ce ne sont pas des protagonistes du trafic de drogue transatlantique sur lequel enquêtent les juges, avait alors martelé l'avocat.