OM: Michel a écrit «une lettre au Père Noël Labrune»

FOOTBALL Avant le match contre Braga, l'entraîneur de l'OM s'est (brièvement) confié sur le mercato hivernal...

C.L.

— 

Michel, entraîneur de l'OM à Braga (Portugal) le 22 octobre 2015
Michel, entraîneur de l'OM à Braga (Portugal) le 22 octobre 2015 — FRANCISCO LEONG / AFP

Jamais deux sans trois. Loin de nous l’idée de verser dans les proverbes bateaux. Mais à entendre Michel comme Steve Mandanda seriner le mot « victoire », rien ne semble plus important pour l’OM que de ne surtout pas quitter ce cercle vertueux face à Braga jeudi.

>> A lire aussi : Braga-OM : Et de sept matchs sans victoire pour Marseille (3-2)

« Avec la confiance, la qualité de jeu va revenir »

De Nantes (0-1) dimanche dernier, comme de Lille (1-2) le 25 octobre, Marseille était reparti avec un résultat positif. Compétition différente, objectif similaire. « Sur ces deux dernières rencontres, on s’est focalisé sur le résultat, répond le capitaine aux critiques sur le jeu phocéen. Avec les bons résultats, la confiance va revenir. Avec la confiance, la qualité de jeu va revenir. » Fidèle à son credo de ne penser qu’au match qui vient, Michel croit fort dans « l’énergie de la victoire, c’est ça qui nous fait tenir. »

Diarra forfait

Pour rester sur la même dynamique, le coach a prévu d’aligner quasiment les mêmes joueurs. Romain Alessandrini et Lassana Diarra sont blessés et seront donc absents jeudi. L’OM devra se passer de son précieux milieu de terrain. Lassana Diarra est handicapé par une inflammation à la cheville, après un choc lors du dernier match de championnat. L’international sera absent deux matchs, contre le club portugais puis contre Nice, à cause d’une suspension. Selon Michel, il devrait être opérationnel en équipe de France le 13 novembre. Le pronostic est plus incertain pour Romain Alessandrini. « Il a une blessure étrange au pied, a expliqué Michel. Il a une sensation de douleur mais on ne sait pas combien de temps ça va durer, ça dépend de ses perceptions. »

Rassuré sur une défense « plus solide », Michel ne devrait pas changer l’attaque non plus. Michy Batshuayi sera donc seul en pointe a priori. Au moins jusqu’au mercato hivernal. « J’ai écrit une lettre au Père Noël Labrune à ce sujet ». Le tacticien malicieux n’en dira pas plus. Mais le message est passé.