Coupe du monde de rugby: «Pas de patron» et «aucun plaisir», Mourad Boudjellal tacle le XV de France

RUGBY Le président du RC Toulon ne reconnaît pas ses joueurs...

C.L.

— 

Mourad Boudjellal à Toulon le 8 septembre 2015
Mourad Boudjellal à Toulon le 8 septembre 2015 — ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Voilà qui ne va pas booster la confiance du XV de France. Mais le patron de Toulon ne mâche pas ses mots. Et attend une remobilisation des Bleus, qui « ne prennent pas de plaisir à jouer » selon lui.

>> A lire aussi : Les All Blacks voudront « exterminer les fantômes de 2007 » contre la France

« Bastareaud, je ne l’ai pas reconnu »

Interrogé sur RMC ce lundi matin au lendemain de l’échec des Français face aux Irlandais, Mourad Boudjellal a dit ne pas retrouver les joueurs qui évoluent à Toulon. « Bastareaud, je ne l’ai pas reconnu, Tillous-Borde non plus, a lâché le Varois. C’est leurs cousins qui jouent en équipes de France, pas mes joueurs. »

« Saint-André a une semaine pour devenir un héros »

Pointant le manque d’envie et de hargne des joueurs, Boudjellal estime qu’il n’y a « pas de patron » en équipe de France, où « tout le monde s’occupe de tout. » A six jours du quart de finale face aux Blacks, l’urgence est à l’union collective autour de Philippe Saint-André.

« Cette semaine, il faut que l’entraîneur et son équipe se retrouvent, a analysé le président. Saint-André a une semaine pour devenir un héros ou le plus mauvais entraîneur que le rugby français n’ait jamais connu. »