Marseille: Le chef du réseau de la tour K condamné à 8 ans de prison ferme

JUSTICE Nordine Achouri a été condamné mercredi par le tribunal correctionnel...

M.P. avec AFP

— 

La tour K de la cité de La Castellane.
La tour K de la cité de La Castellane. — M. Penverne/20 Minutes

Nordine Achouri, chef du réseau de la tour K de la cité de la Castellane, a été condamné mercredi par le tribunal correctionnel de Marseille à 8 ans de prison ferme. Le procureur avait requis à son encontre neuf ans de prison et 500 000 euros d’amende.

Âgé d'une trentaine d'années, il se trouvait à la tête d’un des plus gros réseaux de la cité de la Castellane, et de Marseille, qui pouvaient générer entre 50.000 et 80.000 euros de chiffre d’affaires par jour.

Sur les 28 autres prévenus, dirigeants, intermédiaires ou petites mains de ce trafic de cannabis, 27 ont été condamnés et une personne, une « nourrice » présumée, a été relaxée.

Un sac de billets par la fenêtre

Le procès qui s’est tenu pendant une semaine a mis en lumière l’organisation du trafic avec les nourrices, chargées d’entreposer la drogue ou les armes dans leur appartement, les guetteurs pour prévenir de l’arrivée de la police, et les vendeurs qui contrôlaient les accès de la cité et filtraient les milliers d'acheteurs quotidiens.

Trois ans d’enquête ont été nécessaires pour remonter les fils du réseau dans un quartier gangrené par le trafic de stupéfiants. En juin 2013, une saisie record de 1,3 million d’euros en liquide avait été réalisée lors du coup de filet de la police. Ce jour-là, une mère célibataire jouant les nourrices avait même jeté par la fenêtre de son appartement du 13e étage des sacs contenant 280.000 euros.

L'opération avait été menée quelques mois après des tirs à l'arme automatique entre deux bandes rivales. Une des rafales avait atteint une voiture de police qui patrouillait avec à son bord, le directeur départemental de la police.