OM : Marseille sort les dents face à Bastia (4-1)

FOOTBALL Les hommes de Michel ont mis Bastia à genoux dans un Vélodrome bouillant...

C.L.

— 

Michy Batshuayi célèbre son but dimanche 13 septembre à Marseille
Michy Batshuayi célèbre son but dimanche 13 septembre à Marseille — ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Empêtré dans un mois d’août agité et 17e au tableau, l’OM s’est réveillé ce dimanche face à un Bastia inoffensif. Au terme d’une rencontre chargée en agressivité (trois cartons jaunes : Barrada, Palmieri et Rekik), les Olympiens, encore fébriles sur certaines combinaisons, ont relevé la tête à l’orée du marathon de sept matchs qui s’ouvre.

« Catastrophini » fait taire le Vélodrome

Dès le coup d’envoi, Marseille a occupé sans concession la moitié corse, sans concrétiser. C’est Benjamin Mendy qui est venu décoincer les bleu et blanc (14e). Lassana Diarra sert le défenseur en retrait. Mendy lobe Hansen avec une frappe puissante des 25 mètres, touche la barre transversale et met le ballon au fond des filets bastiais.


Dès la reprise, Romain Alessandrini (ou « Catastrophini » comme le surnomment certains supporters) a fait taire le Vélodrome par deux fois (46e et 66e). Même Michy Batshuayi, un peu frileux en début de rencontre, profite d’un centre parfait du numéro 11 et se lâche dix minutes avant la fin (70e).

Barrada a pris un jaune très mûr
 

La première mi-temps s’est terminée sous tension, avec notamment un carton jaune bien mûr pour Barrada, après un pied très haut sur Diallo à la 29e minute.


Meilleure attaque de Ligue 1 avec 10 buts, l’OM a pris un bol de confiance bien chaud avant les choses sérieuses le 20 septembre face à Lyon.