Haute-Corse: Deux membres présumés du grand banditisme interpellés

FAITS DIVERS Antoine Quilichini, dit «Tony le boucher», a été interpellé lors d'un contrôle routier...

M.P. avec AFP

— 

Illustration gendarmerie
Illustration gendarmerie — MYCHELE DANIAU / AFP

Deux membres présumés du grand banditisme en Corse ont été arrêtés dans le centre de l’île et placés en garde à vue.

Déjà condamné dans l’affaire dite du cercle de jeux Wagram de Paris, Anthony Quilichini, dit « Tony Le Boucher », a été arrêté samedi dernier près de Pont de Castirla, en Haute-Corse, lors d’un contrôle routier. Selon le procureur de la République à Bastia, Nicolas Bessone, le suspect s’est enfui à pied lorsque la voiture à bord de laquelle il était passager a été arrêtée à un barrage de gendarmes mobiles.

Un sac de billets

Il a été rattrapé par des militaires qui ont découvert une somme d’environ 20.000 euros en espèces dans un sac qu’il transportait. Le conducteur du véhicule, Yannick Rossi, qui s’était enfui lors de l’incident, s’est présenté lundi à la gendarmerie.

Les deux hommes, incarcérés à Borgo, près de Bastia, ont été mis en examen pour « non-justification de ressources en lien avec des personnes ayant commis une extorsion de fonds et association de malfaiteurs ». L’enquête a été confiée à la brigade de recherches de la gendarmerie.