Soupçons de dopage: «Il n'y a pas de dopage organisé» au RCT, répète Mourad Boudjellal

RUGBY Le président du RCT a fermement démenti les accusations de dopage en lien avec des pharmacies de la ville...

Christine Laemmel
— 
Le président du RC Toulon, Mourad Boudjellal, le 4 avril 2014.
Le président du RC Toulon, Mourad Boudjellal, le 4 avril 2014. — ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Une information judiciaire a été ouverte en mai par le procureur de Marseille concernant des soupçons de dopage au RCT, a-t-on appris ce mardi matin via RTL. D’après la radio, des pharmaciens auraient fourni des antalgiques et anabolisants illégalement à des joueurs toulonnais.

Soupçons de dopage au RC Toulon : Une enquête judiciaire ouverte

Le président du RCT Mourad Boudjellal a réagi ce mardi lors d’une conférence de presse au centre d’entraînement varois. Il a fermement démenti ces accusations, assurant qu’il « n’y a pas de dopage organisé au RCT. » Selon le président, il s’agit « d’une affaire d’escroquerie à la sécurité sociale, de fausses prescriptions et non d’une affaire de dopage. Aucun joueur n’est inquiété par l’AFLD et par le parquet. Le club n’a pas été interrogé et n’est pas concerné. »

Une trentaine de pharmaciens seraient concernés

Le patron varois a détaillé les circonstances de l’affaire. « C’est un pharmacien qui travaillait avec nous depuis 2006. Quand on a eu écho de ses agissements, on s’en est séparé. » L’enquête serait d’après lui, diligenté sur les fournisseurs du RCT depuis septembre de l’an dernier. Certains joueurs auraient été entendus pendant la saison 2013-2014. Une trentaine de pharmaciens seraient concernés selon Mourad Boudjellal, dont un qui œuvrait pour le RCT.

« On a un médecin depuis des années qui laisse toujours malheureusement 2-3 ordonnances vierges pour les urgences (...) et les coordonnées des cartes vitales des joueurs », explique-t-il.

Une « volonté de nuire » au RCT, affirme Boudjellal

Assez remonté, Boudjellal a qualifié cette information d' « habillée » : « Comment RTL peut sortir une info de dopage organisé ? C’est gravissime. Quand vous voulez acheter des produits dopants, vous ne prenez pas votre carte vitale et vous ne vous rendez pas en pharmacie, on serait complètement stupides de faire ce genre de choses. Le journaliste n’a pas fait un travail d’investigation. »

Il a pointé « un intérêt à salir le RCT, peut-être une volonté de nuire à quelqu’un ». Bernard Laporte visé, en pleine campagne pour la présidence de la FFR ? « Je pense que la campagne va être dure » a commenté le patron varois. Il a indiqué réfléchir à des poursuites contre la radio comme le pharmacien, mais ne pas vouloir le faire dans l’immédiat.