Alpes de Haute-Provence: Le propriétaire de deux Intermarché boycotte Lactalis

INITIATIVE Il veut soutenir la filière locale…

A.R.

— 

Illustration d'un chariot dans un supermarché.
Illustration d'un chariot dans un supermarché. — CLOSON DENIS/ISOPIX/SIPA

Le propriétaire des magasins Intermarché de Peipin et de Forcalquier, (Alpes de Haute- Provence), a décidé de boycotter les produits du groupe Lactalis dans ses rayons. A l’entrée des supermarchés, une affichette annonce la couleur : « Par solidarité avec nos éleveurs locaux, nous avons décidé d’interrompre les commandes du fournisseur Lactalis (...) qui ne semble pas vouloir respecter les accords pris devant le ministre ».

 

Cet été, les producteurs de lait ont manifesté devant le siège de Lactalis pour réclamer une augmentation du prix du lait. Un accord a été trouvé en juillet avec le gouvernement. Il a fixé à 340 euros les mille litres de lait. Mais cet accord n’est pas respecté par Lactalis, selon la FNSEA.

«J’ai juste voulu marquer le coup en soutien avec les gens du coin»

L’initiative a été aussi saluée par les jeunes agriculteurs du 04 sur leur page Facebook. « Les Jeunes Agriculteurs remercient Intermarché Forcalquier pour cette décision. Nous espérons que cette initiative sera suivie par les autres distributeurs », écrivent-ils.

Dans La Provence, le propriétaire raconte vouloir « marquer le coup ». « J’ai reçu un courrier de la FDSEA qui demandait par solidarité de ne plus commander les produits de ce groupe, explique Nicolas Garcia. J’ai juste voulu marquer le coup en soutien avec les gens du coin. J’ai voulu faire savoir à nos clients que nous sommes solidaires». Si la situation perdure et que ses clients veulent consommer Lactalis, il pourrait néanmoins remettre les produits en rayon.