Du nouveau en ligne de mire

©2007 20 minutes

— 

Le tramway, et après ?

Une fois les deux premières lignes mises en service demain, Marseille devrait poursuivre sa mue en matière de transports. Au niveau du tramway, la ligne 2 vers les Caillols ne sera totalement terminée que dans un an avec la mise en service de la voie sur le boulevard Chave ­(au­tom­ne 2007) et le tunnel Eugène-Pierre-Noailles (été 2008). Quant à la ligne Blan­carde-Joliette, elle devrait être prolongée jusqu'à Arenc dans le courant de l'année 2008.

En­suite se posera la question fatidique : où faire des lignes supplé­men­taires ? « Maintenant, tous les maires de secteurs réclament le tramway », expliquait en novembre Renaud Mu­selier, président (UMP) de la commission transports de la communauté urbaine (MPM). Evoquées dès l'enquête publique de 2004, les lignes vers Saint-An­toine (15e) et les Catalans (7e) semblent tenir la corde. Mais il faut déterminer un itinéraire pour aller jusqu'à Saint-Antoine. Et trouver des financements, quelle que soit la ligne retenue, alors que trois ans de travaux ont déjà lourdement endetté MPM. Renaud ­Mu­selier voudrait trancher la question avant les municipales de mars 2008. Mais Jean-Claude Gaudin, président (UMP) de MPM, veut d'abord « digérer » les dépenses des deux premières lignes du tram.

Pendant ce temps, le chan­tier de prolongation du métro continue. A l'au­tomne 2009, la ligne 1 devrait être enrichie de quatre nouvelles stations : Blan­carde, Louis-Armand, Saint-Bar­nabé et La Fourragère. Soit 2,5 km de ligne en plus, pour relier Saint-Barnabé au Vieux-Port en dix minutes. Coût des travaux : 350 millions d'euros.

vélos Annoncés pour juin 2006, les premiers vélos à louer devraient finalement être installés à la rentrée 2007 dans le centre-ville. La communauté urbaine estime qu'un tiers des 1 000 vélos et 150 stations annoncés pourront être mis en service à la rentrée.