Marseille : le policier mis en liberté sous contrôle judiciaire

ACCIDENT Il a été mis en examen après avoir tué un adolescent traversant un passage clouté...

20Minutes.fr, avec FL et AFP.

— 

Le père du petit Nelson, renversé à Marseille par une voiture conduite par un policier. L'adolescent est mort dans la nuit de dimanche à lundi.
Le père du petit Nelson, renversé à Marseille par une voiture conduite par un policier. L'adolescent est mort dans la nuit de dimanche à lundi. — 20 Minutes

Le policier stagiaire qui conduisait une voiture de police ayant fauché un adolescent samedi à Marseille a été mis en examen lundi pour homicide involontaire aggravé et remis en liberté sous contrôle judiciaire par le juge. Parallèlement, il a été frappé d'une suspension administrative à titre conservatoire.

Selon le procureur de Marseille, il était acquis que la mission n'était pas urgente, et que la sirène n'était pas mise. il n'est pas encore acquis que la voiture est passée au rouge.

Nelson, l'adolescent de 14 ans renversé samedi dans le quartier Saint-Joseph à Marseille par une voiture de police, est décédé dans la soirée de dimanche. Selon des témoins, la voiture est passée au feu rouge, doublant sur la gauche un autre véhicule arrêté avant de heurter de plein fouet l'adolescent.

Policier stagiaire
Sous la violence du choc, la victime, qui se trouvait avec son grand frère et un ami, a été projetée à une vingtaine de mètres. Le conducteur du véhicule de police qui a heurté le jeune garçon est un policier stagiaire de 22 ans qui n'aurait actionné ni sirène ni gyrophare selon plusieurs témoins. Actuellement en garde à vue, il devait être présenté lundi après-midi au parquet. «La première chose que les policiers m'ont dite, c'est "on est passé au vert". C'est pas vrai, ils sont passés au rouge», a affirmé un témoin à la radio France Bleu Provence.

La procédure: gyrophare ET sirène
Le policier en cause a réaffirmé pendant son audition avoir bien utilisé le gyrophare afin d'arriver rapidement sur le site de l'hôpital Nord où il devait se rendre avec deux de ses collègues. Selon un haut responsable policier, «l'utilisation du gyrophare n'exonère cependant en rien la responsabilité du mis en cause quant au strict respect du code de la route comme tout conducteur». A l'Unsa (syndicat majoritaire chez les policiers en tenue), on se borne à rappeler le réglement concernant les véhicules prioritaires: soit l'obligation d'utiliser gyrophare ET sirène. Les bandes d'enregistrement des conversations entre la salle de commandement de l'hôtel de police et cette patrouille ont été récupérées par l'Inspection générale de la Police nationale (IGPN), saisie conjointement avec la sûreté départementale. La ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie a déclaré dimanche que si les policiers «sont dans leur tort, il y aura des sanctions». Le procureur doit tenir une conférence de presse en milieu d'après-midi.

Mise en place d'un rond-point?
A la mairie du 14e arrondissement où s'est déroulé le drame, le conseil municipal a plaidé pour un aménagement du carrefour, où un accident a déjà fait un mort, avec la mise en place d'un rond-point.