Marseille: Manuel Valls satisfait de la baisse de la délinquance

SOCIETE Le Premier ministre a rendu ce mercredi une visite de soutien au candidat socialiste pour les prochaines régionales...

D.B. avec AFP

— 

Manuel Valls à Avignon le 19 juillet 2015.
Manuel Valls à Avignon le 19 juillet 2015. — Alain ROBERT/Apercu/SIPA

Le Premier ministre Manuel Valls s’est « félicité » mercredi à Forcalquier (Alpes-de-Haute Provence) de la baisse de la délinquance à Marseille et dans les Bouches-du-Rhône qui est « une invitation à poursuivre le travail ».

« Il y a des résultats en matière de lutte contre la délinquance et l’insécurité. Le résultat à Marseille et dans les Bouches-du-Rhône, même s’il ne faut jamais être satisfait (…) ce résultat il faut l’attribuer à l’engagement de l’Etat, mon action lorsque j’étais ministre de l’Intérieur, à l’action aujourd’hui qui est celle de Bernard Cazeneuve », a déclaré le Premier ministre venu soutenir le candidat PS aux régionales en Provence-Alpes-Côte d’Azur, Christophe Castaner.

Puis Manuel Valls a détaillé la méthode, « plus de moyens pour la police et la gendarmerie, une autre stratégie d’occupation du terrain et de lutte contre les trafics de drogue ».

Vague d'élucidation de vols à main armée à Marseille

« La délinquance baisse partout dans le pays, il faut continuer, il faut lutter contre la menace terroriste et lutter tous les jours contre la délinquance quotidienne », a encore indiqué le Premier ministre.

Dans un communiqué publié mercredi, la direction départementale de la sécurité des Bouches-du-Rhône (DDSP) avait fait part d'« une vague d’élucidations de vols à main armée » à Marseille. « En l’espace de quatre jours, les policiers de la Sécurité publique marseillaise ont réussi à élucider 12 vols à main armée et à interpeller sept des auteurs principaux », écrit la DDSP.

Elle souligne « les très bons résultats enregistrés par la Sécurité publique depuis la mise en place de la nouvelle organisation de fin novembre 2012 » et « une excellente coopération entre les différents services de police ».