Marseille: Des chats noirs victimes d'un tueur en série

ANIMAUX En quelques mois, sept matous d'une résidence située à l'est de Marseille ont disparu ou ont été atrocement tués...

J.U.

— 

Un chat noir (illustration)
Un chat noir (illustration) — ARDEA/MARY EVANS/SIPA

La SPA doit déposer plainte ce lundi. Tout comme le syndic de copropriété de la résidence des Pins, située dans le 9e arrondissement de Marseille, et dans laquelle les chats noirs ne semblent pas les bienvenus. Depuis deux mois, c’est même l’hécatombe chez ces petites bêtes : pas moins de sept félins, tous noirs, y ont été sauvagement tués ou ont disparu, rapporte ce lundi le Parisien.

Une queue retrouvée dans une gamelle

Si l’inquiétude n’a pas été de mise tout de suite, la stupeur est montée d’un cran lorsqu’un matou a été découvert sans vie, un œil arraché et victime de plombs de carabine, explique La Provence. Depuis, un autre minet a été atrocement tué, retrouvé coupé en deux. En fin de semaine dernière, c’est une queue de chat qui a été ramassée dans une gamelle… Trois petits chatons noirs d’une portée de cinq se sont, quant à eux, volatilisés.

La police devrait ouvrir une enquête pour tenter de savoir qui en veut à ce point aux chats noirs du secteur. L’an dernier, à Marseille déjà, un jeune homme avait été condamné à un an de prison ferme après l’affaire du « lancer de chat ».