Salon-de-Provence: Trois ans de prison requis pour agression sur un octogénaire

JUSTICE Trois ans de prison ferme requis pour avoir agressé un homme de 83 ans lors d'un cambriolage...

C.T

— 

Illustration justice.
Illustration justice. — M.LIBERT/20 MINUTES

Un voleur a été condamné à trois ans de prison ferme, pour avoir agressé un octogénaire, explique ce matin La Provence. Le détenu Achraf Sissani nie toute responsabilité dans cette affaire. Son ADN a pourtant été retrouvé sur l’arme utilisée et la poignée de porte de l’homme âgé, grâce au Fnaeg (Fichier national automatisé des empreintes génétiques).

« Ce n’est pas moi, moi je passe souvent dans le chemin pour rentrer chez moi, mais je suis jamais rentré dans cette maison. Mon ADN ? "Chais" pas (sic) », déclare le prévenu dans le box des accusés, rapporte le quotidien.

Menacé de mort pour 70 euros

L’homme avait été agressé un matin dans sa chambre, vers 6h30 du matin, près de Salon-en-Provence. Réveillé par une lampe frontale braquée au-dessus de sa tête, l’octogénaire est menacé de mort.

Le cambrioleur, à l’aide d’une paire de ciseaux trouvée dans la maison, menace l’homme de lui trancher la gorge ou de lui crever un œil. Achraf Sissani laisse sa victime avec une dizaine de plaies au visage et une hémorragie à l’œil, après avoir fouillé la maison et prit un butin de 70 euros.