Marseille: « Christian Audigier était un aventurier de la mode »

SOCIETE Maryline Bellieud-Vigouroux garde le souvenir d’un « visionnaire »…

M.P.

— 

Christian Audigier.
Christian Audigier. — Preuss/REX Shutterstock/SIPA

Le créateur de mode Christian Audigier est décédé à l’âge de 57 ans ce vendredi à Los Angeles d’un cancer de la moelle osseuse. Ami des stars, dont Johnny Hallyday, ce natif d’Avignon avait fondé les marques Ed Hardy et Von Dutch. Maryline Bellieud-Vigouroux de la Maison méditerranéenne des métiers de la mode l’a rencontré une fois, à Paris.

Elle garde le souvenir d’un « passionné », doté d’une « grande sensibilité », mais aussi d’un homme d’affaires « visionnaire qui savait utiliser le marketing ». « Comme tout le monde, j’étais impressionné par sa réussite, ajoute-t-elle. Il avait un savoir-faire extraordinaire et faisait preuve, malgré les apparences, d’un très grand professionnalisme ».

incubateur et formation

« C’était un aventurier de la mode, ajoute-t-elle. Il avait une très bonne connaissance de la mode marseillaise, et même des boutiques qui le diffusaient (…). Il m’avait aussi confié qu’il était parti d’ici parce qu’à l’époque, il n’existait pas de structure comme la nôtre pour aider les jeunes créateurs ».

Si Marseille n’est pas Paris, Milan ou New-York, elle abrite cependant de nombreux créateurs comme American Vintage, Kaporal, Kult, le Temps des cerises ou encore Sessun. La filière textile et habillement dans les Bouches-du-Rhône représente 4.000 entreprises qui emploient plus de 9.000 salariés. Son chiffre d’affaires s’élève à plus de 1,650 milliard d’euros.

Pour aider ces créateurs à consolider leur style et à se faire un nom, la Maison méditerranéenne des métiers de la mode joue un rôle d’incubateur pour leur société. Elle propose également un cursus de formation aux métiers de la mode et du textile.