Marseille: La CMA-CGM conforte son implantation en Chine

ECONOMIE Deux accords seront signés mercredi lors de la visite du Premier ministre chinois à Marseille...

afp avec AFP

— 

Le siège de la CMA CGM dans le quartier Euromediterranée.
Le siège de la CMA CGM dans le quartier Euromediterranée. — P.MAGNIEN / 20 MINUTES

La CMA-CGM, numéro trois mondial du transport maritime par conteneurs, a annoncé mardi « deux accords économiques majeurs » avec la Chine, qui seront signés mercredi lors de la visite du Premier ministre chinois au siège de la société à Marseille.

Il s’agit d’une part d’un accord avec la banque chinoise CEXIM portant sur « 1 milliard de dollars (895 millions d’euros) de solutions de financement sous forme de prêts et/ou de garanties (…) accessibles pour les futures commandes passées en Chine de navires et de conteneurs », a indiqué le groupe dans un communiqué.

La CMA-CGM « commande déjà l’essentiel de ses conteneurs au groupe chinois CIMC et fait appel depuis quelques années aux chantiers chinois pour la construction de certains porte-conteneurs », précise-t-il, citant la livraison de trois navires lors de ce second semestre 2015.

Très implanté en Chine

Un autre partenariat sera signé avec l’opérateur portuaire China Merchants Holdings International (CMHI) « dans le cadre du projet stratégique chinois One Belt, one Road ».

Ces « nouvelles routes de la soie » font partie des priorités diplomatiques et économiques définies par le président Xi Jinping en 2013. Ce sont des infrastructures d’envergure (autoroutes, oléoducs, lignes TGV, fibre optique) que la Chine entend construire pour sécuriser son commerce extérieur pour atteindre l’Europe, et notamment l’Allemagne.

La CMA CGM et CMHI vont « étudier et évaluer ensemble les opportunités d’investissements dans les ports et les infrastructures logistiques » de ce projet.

Le groupe français est très implanté en Chine, avec 1.700 collaborateurs dans 74 bureaux et 71 lignes maritimes desservant ce pays.