Marseille: Un an de prison avec sursis pour le policier ivre

JUSTICE A l'audience, il a reconnu avoi bu « six à huit verres de whisky »...

M.P. avec AFP

— 

Le prévenu est un policier de BRB.
Le prévenu est un policier de BRB. — Patrick Semansky/AP/SIPA

Un policier qui avait renversé en 2013 une sexagénaire a été condamné mardi à 12 mois de prison avec sursis et un an d’interdiction d’exercer. Le tribunal correctionnel l’a reconnu coupable de « l’ensemble des faits visés à la prévention », notamment blessures involontaires et défaut de maîtrise.

Ce policier de la brigade de répression du banditisme conduisait avec un taux d’alcoolémie trois fois supérieur à la limite autorisée et roulait à une vitesse de 60 à 70 km/h sur une route limitée à 50 km/h.

Peut-être un appel

La victime avait été fauchée dans une rue du centre alors qu’elle se trouvait sur le trottoir, après un brutal coup de frein à main de la voiture de police. Interrogé sur la raison qui avait poussé l’agent à tirer brutalement le frein, le prévenu a affirmé qu’il avait voulu éviter un enfant qui traversait la rue.

A l’audience, le prévenu a assuré que son alcoolémie était due aux « six à huit verres de whisky » bus après être rentré chez lui. L’avocat du policier n’a pas encore annoncé sa décision concernant un éventuel appel.