Un rassemblement de vélos est prévu le 24 juin (photo illustration)
Un rassemblement de vélos est prévu le 24 juin (photo illustration) — Gerard Julien afp.com

ENVIRONNEMENT

Marseille: La ville privée de village Alternatiba

Cette manifestation présente des « solutions alternatives » au dérèglement climatique…

La mairie de Marseille a refusé que le collectif Alternatiba organise un « village des alternatives au changement climatique ». Créée en 2013, cette coordination nationale et européenne organise un peu partout en France des villages éphémères où sont présentées des « solutions alternatives et concrètes » sur les « nouvelles façons de consommer » ou de se déplacer, avec des ateliers, des conférences et des animations. Le collectif voulait organiser une de ces manifestations à Marseille les 24 et 27 juin.

Le village devait accueillir près de 250 bénévoles de plus d’une centaine d’associations. « Nous avions d’abord proposé de le monter en haut de La Canebière, aux Réformés et dans les allées Gambetta, explique Juliette Palmade, d’Alternatiba. On nous a refusés pour des raisons de circulation. Nous avons donc monté deux autres dossiers : l’un sur la place Bargemon et l’autre au palais Longchamp ». Les services techniques de la mairie ont émis un avis favorable, assure-t-elle, mais « quand c’est remonté au cabinet du maire, on nous a dit non ».

« Première ville en France »

« Sur l’avis rendu, que nous avons pu consulter, il est écrit que l’Hôtel de ville (la place Bargemon) ne se prête pas à ce genre de manifestation, reprend Juliette Palmade. Mais sur le parc Longchamp, il n’y a aucun commentaire ». Le collectif affirme avoir essayé de contacter la mairie pour obtenir une explication. Sans résultat. « On leur envoie des mails et des courriers. On les appelle deux fois par jour. Mais cela ne sert à rien, se plaint Juliette Palmade. C’est la première ville en France à refuser un village Alternatiba ».

 

L’assemblée générale de la coordination a quand même décidé jeudi soir de venir à Marseille. Le Tour Alterniba 2015 (5.000 kilomètres à vélo) fera escale à l’Estaque le 24 juin au matin. Un rassemblement de la « Vélorution » est ensuite prévu à 18 heures sur le Vieux-Port, avant un concert sur le cours Julien en début de soirée. Et le 27 juin, un village « allégé » sera installé sur le cours Julien et La Plaine. « Les Marseillais ont droit à leur village Alternatiba », martèle Juliette Palmade.