La desserte de la Corse validée

©2007 20 minutes

— 

Le Conseil d'Etat

a rejeté hier la requête en annulation déposée contre la prodécure d'attribution de la desserte maritime publique de la Corse. La date d'entrée

en vigueur de la délégation, fixée au 1er mai dernier, « n'a pas porté atteinte au principe d'égalité entre les candidats », indique le jugement du Conseil d'Etat.

La juridiction n'a donc pas suivi le com­missaire du gouvernement, magistrat indépendant qui dit le droit. Celui-ci s'était prononcé lundi en faveur de la requête de Corsica Ferries contestant les délais pratiqués par la

collectivité territoriale de Corse. La compagnie estime que le calendrier choisi par la collectivité favorise le duo SNCM-CMN. L'As­semblée de Corse avait désigné mi-avril cette alliance pour exercer une délégation de service public entre Marseille et cinq ports corses.