OM: Rod Fanni a «déjà la tête à l'étranger» avant le match contre Bastia

FOOTBALL Le défenseur marseillais joue « officiellement » son dernier match en France samedi…

Loic Becart

— 

Le défenseur de l'OM Rod Fanni.
Le défenseur de l'OM Rod Fanni. — J.E.E. / SIPA

Ce sera sans doute sa dernière apparition sous le maillot de l’OM samedi au stade Vélodrome contre Bastia. Le défenseur Rod Fanni arrive en fin de contrat avec Marseille, où il joue depuis 2010, transféré en provenance de Rennes. « Officiellement, c’est mon dernier match avec l’OM tant qu’il n’y a pas de proposition du club, affirme-t-il en conférence de presse. Après, l’idiot dans une vie, c’est celui qui n’écoute pas. »

Car la situation pourrait changer. Selon le Parisien, les dirigeants marseillais seraient prêts à formuler une offre pour conserver Rod Fanni. « Il y a des discussions ici et là, dans le vestiaire, mais officiellement il n’y a rien eu du tout, précise le joueur de 33 ans. Le coach m’a laissé entendre qu’il ne serait pas contre travailler encore avec moi. »

L’épisode du « loft » l’a « beaucoup touché »

Marcelo Bielsa est en effet un soutien très fort de Rod Fanni. L’Argentin a relancé le défenseur dans le groupe professionnel alors que l’ancien Rennais était dans le « loft », des éléments de l’équipe que les dirigeants olympiens voulaient vendre à l’été 2014. Franck Passi, l’adjoint de Marcelo Bielsa, a beaucoup fait pour l’aider à intégrer l’effectif d’El Loco et devenir incontournable dans la défense marseillaise.

Mais le mal était déjà fait. « Ce qu’il s’est passé en début de saison m’a beaucoup touché », explique Fanni. Dans les dernières semaines de la saison, il a pu répéter plusieurs fois que son avenir serait ailleurs. Avant OM-PSG le 5 avril, il avait par exemple affirmé que ce serait son « dernier clasico » et qu’il voulait « finir en beauté ».

« Certains clubs se sont manifestés »

Quitter l’OM mais pour aller où ? « Certains clubs se sont manifestés mais je ne me prends pas la tête, assure-t-il. Dans ma tête je suis déjà l’étranger. Je donne ma priorité pour cela. » Avec les départs d’André Ayew et d’André-Pierre Gignac, c’est donc une partie des « anciens » de l’OM qui quitte le club.

Pour terminer sur une bonne note, il y a une troisième place à aller chercher contre Bastia. « On a une marge maigre, il faut être lucide. Si on ne fait pas ce qu’il faut, on sera les premiers à se regarder comme des cons. » Et ce n’est certainement pas la dernière image que les supporters voudraient garder.