Mort de Zyed et de Bouna: Marion Maréchal Le Pen s’explique sur son tweet polémique

POLITIQUE Selon elle, «un tel accident n’aurait jamais dû justifier l’embrasement des banlieues françaises»...

Amandine Rancoule

— 

Marion Maréchal-Le Pen à l'Assemblée nationale, le 14 avril 2015.
Marion Maréchal-Le Pen à l'Assemblée nationale, le 14 avril 2015. — WITT/SIPA

La députée FN du Vaucluse, Marion Maréchal Le Pen, a expliqué maintenir son tweet relatif à la relaxe de deux policiers, poursuivis pour non-assistance à personne en danger après la mort de Zyed et Bouna dans un site EDF à Clichy-sous-Bois.

 

Dans une vidéo de LCP, elle explique que « un tel accident n’aurait jamais dû justifier l’embrasement des banlieues françaises (…) trois semaines durant ».

Le 27 octobre 2005, Bouna Traoré, 15 ans, et Zyed Benna, 17 ans, sont morts par électrocution à l’issue d’une course-poursuite avec la police. Ce drame avait provoqué trois semaines d’émeutes intenses en banlieue et la déclaration de l’état d’urgence.

« Je qualifie cette délinquance, peut-être c’est vrai un peu trivialement de racaille, et je vois que ça suffit à indigner tout le monde », estime-t-elle.

Marion Maréchal Le Pen sera bien la tête de liste du FN en Paca lors des régionales de décembre, rapporte Libération. Selon le quotidien, elle a débuté une tournée des fédérations FN dans la région pour constituer son équipe.