Marseille: Un collectif d’habitants se mobilise pour Vauban

URBANISME Un permis a été délivré pour construire trois immeubles de 22 mètres dans ce quartier historique…

Caroline Delabroy

— 

Vue de l’ilot concerné.
Vue de l’ilot concerné. — Caroline Delabroy

Ils sont déjà une centaine et espèrent grossir les rangs de la mobilisation. Le collectif Quinze Cent Quinze, qui réunit des habitants du quartier Vauban (6e), organise jeudi soir une réunion publique. Banderoles à l’appui, ils entendent dénoncer le projet immobilier du promoteur BPD Marignan, dont le permis de construire a été délivré le 3 avril. Sur un îlot actuellement occupé par des entrepôts, un garage ou encore une imprimerie, devrait ainsi voir le jour un ensemble de 134 logements répartis sur trois immeubles de sept étages et cinq niveaux en sous-sol.

« Nous sommes dans une zone de tissu urbain homogène remarquable, avec des toitures en tuile et des immeubles du XIXe siècle de trois étages », fait valoir Alice Darmon, qui habite un bâtiment classé en face et estime l’ensemble non conforme au plan local d’urbanisme. « Ce qui me choque le plus, c’est l’envergure du projet, qui n’est pas du tout adapté au quartier, dénonce aussi Benjamin Chanteperdrix, porte-parole du collectif. L’architecte des Bâtiments de France a d’ailleurs rendu un avis défavorable ».

Des recours bientôt déposés

Les habitants ont souvent choisi ce quartier pour son calme en plein centre-ville… et la vue sur Notre-Dame-de-la-Garde. « Oui, cela reste un symbole fort pour nous, mais il faut voir aussi que de là-haut, il y aura une énorme verrue en plein milieu du quartier historique ». Les habitants dénoncent aussi l’impact sur la circulation ou encore sur le nombre d’enfants à scolariser alors que les écoles sont déjà saturées.

Pour le maire du secteur, Yves Moraine (UMP), « il faut bien construire pour rester attractif ». « Le 6e n’est pas la plaine de Crau, ajoute-t-il. Nous sommes au cœur d’un arrondissement de centre-ville. » Le collectif n’entend pas désarmer et veut obtenir l'annulation du permis de construire. Des recours doivent être bientôt déposés.