OM: Marcelo Bielsa attend «une proposition» pour continuer avec le club

FOOTBALL L'avenir de l'entraîneur argentin à Marseille n'est toujours pas fixé...

Loic Becart

— 

Marcelo Bielsa pendant OM-Monaco, le 10 mai 2015 au stade Vélodrome.
Marcelo Bielsa pendant OM-Monaco, le 10 mai 2015 au stade Vélodrome. — Claude Paris/AP/SIPA

Deux gros points d'interrogation planent au-dessus de l'OM en cette fin de saison: savoir si Marseille finira sur le podium de L1 et si Marcelo Bielsa sera toujours son entraîneur la saison suivante. Les deux données sont liées pour établir le projet olympien pour 2015-2016. Marcelo Bielsa affirme ce jeudi en conférence de presse avoir eu un entretien avec son président Vincent Labrune à ce sujet, confirmant ainsi des informations d'ESPN.

«Nous avons eu une réunion informelle pour discuter du projet de la saison prochaine, explique l'Argentin. Il est conditionné par une qualification ou non en Ligue des champions qui pourra nous aider financièrement.»

«Une intention doit se traduire par une proposition»

Si El Loco discute projet futur avec son supérieur, cela veut-il dire qu'il sera encore à la tête de l'OM la saison prochaine? Bielsa se veut comme à son habitude modéré à ce sujet. Une chose est cependant certaine: la Ligue des champions n'est pas une condition sine qua none pour que l'Argentin prolonge à Marseille: «A ce moment-là, ce serait moi qui imposerait une condition or, moi, je n'en ai pas à imposer.»

Ligue des champions ou non, Marcelo Bielsa a tout de même un soutien de poids pour prolonger son aventure à l'OM: celui de la président Margarita Louis-Dreyfus. Quelques semaines auparavant, l'actionnaire majoritaire du club avait fait savoir à l'Argentin qu'elle désirait le voir poursuivre son travail à Marseille.

«Après, une intention doit se traduire par une proposition, lance Marcelo Bielsa. Si cette proposition est faite, alors je l'analyserai et je donnerai ma réponse.» Si celle-ci est positive, il sera alors temps pour l'Argentin de se pencher sur le recrutement avec la cellule de l'OM qui s'occupe de cela. «Je me relie à elle pour donner mon opinion sur des achats de joueurs mais cette situation ne pourra intervenir qu'après un accord», conclut l'Argentin sur ce sujet.