L'OM bat Monaco grâce à un dernier quart d'heure de folie

CHAUD Leur rêve de décrocher la 3ème place qualificative pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions est encore possible...

Loic Becart

— 

Alessandrini à la lutte avec Ferreira lors du choc OM-Monaco au Vélodrome le 10 mai 2015.
Alessandrini à la lutte avec Ferreira lors du choc OM-Monaco au Vélodrome le 10 mai 2015. — AFP

Avant la rencontre OM-Monaco, les supporters olympiens demandaient à leurs protégés de «ramener l’Europe au Vél’». Si les Marseillais ne veulent voir ne serait-ce qu'un match de tour préliminaire de Ligue des champions, ils ne savent pas encore s'il faudra aller: dans leur antre ou faire deux heures de route jusqu'au stade Louis-II.

>> Revivez le match en direct par ici

Car la victoire des hommes de Marcelo Bielsa face à ceux de Leonardo Jardim dimanche soir (2-1) a totalement relancé la course à la troisième place. Les joueurs du Rocher ont fait vite en besogne. A peine 45 secondes de jeu, et Moutinho profitait des errances de la défense marseillaise pour tromper Steve Mandanda.

Pendant le reste de la partie, l'OM a eu du mal à développer son jeu offensif. Jusqu'à cette fin de deuxième période complètement folle où Ayew (79e) puis Alessandrini (86e) trompent Subasic.

Bielsa perpétuera-t-il la tradition?

Pourtant, les Marseillais ont montré les mêmes maux que depuis janvier, notamment dans l'engagement. Il y a aussi cette irrégularité dans le jeu, avec parfois des moments d'absence. Mais comme contre Metz, sans nécessairement briller pendant tout le match, les Marseillais assurent l'essentiel: les trois points.

Résultats des courses: l’OM, champion d’automne et toujours quatrième, peut encore à deux journées de la fin espérer une place sur le podium. Marcelo Bielsa perpétuerait ainsi la tradition des entraîneurs ayant emmené Marseille en C1 dès leur première année sur le banc (ou en l'occurence sur une glacière). Monaco a quant à lui un seul objectif en tête: conserver coûte que coûte cette troisième place. Les Lyonnais sont désormais à six points. Les deux premières places du championnat sont quasiment fixées. Reste à connaître la troisième.