OM: Jean-Michel Aulas boira quand même du «rosé à Saint-Tropez» avec Vincent Labrune

FOOTBALL Communication par médias interposés entre les présidents de l'OL et de l'OM, épisode 147...

Loic Becart

— 

Jean-Michel Aulas lors de Monaco-Lyon le 1er février 2015.
Jean-Michel Aulas lors de Monaco-Lyon le 1er février 2015. — BEBERT BRUNO/SIPA

Le président de l'OL n'en a pas encore tout à fait fini avec son homologue de l'OM Vincent Labrune. Ce dimanche dans Téléfoot, Jean-Michel Aulas a affirmé qu'il ne regrettait «pas du tout» son tweet avant OM-PSG dans lequel il qualifiait le dirigeant marseillais de «petit président».

Le président lyonnais avait posté ce message alors que Vincent Labrune avait envoyé un rapport au Comité national d'éthique, une compilation des sorties de Jean-Michel Aulas sur l'arbitrage. «Vincent a fait ce qu'aucun président ne s'était permis de faire auparavant, c'est-à-dire envoyer un dossier sur un autre club, poursuit Aulas. Alors que nous venions de jouer à Marseille, j'ai appris cette chose-là quelques heures après. J'ai dit les choses telles qu'elles étaient dans ma perspicacité et ma vision des choses.»

Mais que tout le monde se rassure, les deux hommes pourraient avoir l'occasion de rediscuter de cela plus calmement. «J'adore Vincent, ça ne m'empêchera de boire une verre de rosé à Saint-Tropez cet été avec lui», assure Jean-Michel Aulas.