La Ciotat: «Cauchemar en cuisine» sauve un restaurant de la noyade

TELEVISION L'émission a rassemblé 3,4 millions de téléspectateurs...

M.P.

— 

Philippe Etchebest a transformé le restaurant (photo d'illustration).
Philippe Etchebest a transformé le restaurant (photo d'illustration). — Michel Euler/AP/SIPA

Après Nantes il y a 15 jours, la dernière émission de « Cauchemar en cuisine » diffusée mardi soir sur M6 s’est déroulée sur le port de La Ciotat, derrière les portes du restaurant Le Nautique géré par Eric Stockman et sa femme Christelle. Elle a rassemblé 3,4 millions de téléspectateurs qui ont vu Philippe Etchebest, élu Meilleur ouvrier de France en 2000 et deux étoiles au Michelin, redresser la barre de ce restaurant à poissons.

 

Au lendemain de la diffusion, Eric Stockman a la voix éreintée. Il dit avoir reçu «une centaine» de coups de téléphone et s’étonne encore du niveau de réservation. Son restaurant revient de loin apparemment. Avant que Philippe Etchebest débarque et engueule tout le monde, il n’y avait au menu que des légumes et des poissons surgelés. Et les relations entre Eric et sa cheffe de cuisine, Alexandra, étaient exécrables. Au point d'entraîner le restaurant vers le fonds.

«On a passé une semaine très sympa»

«C’est elle qui a contacté M6, indique aujourd’hui Eric Stockman. C’est vrai que notre restaurant ne marchait pas très bien alors qu’on a tout: une belle surface, la mer en face… Cela nous étonnait qu'il n'y ait pas grand monde. Finalement, M6 nous a rappelé et on s’est tous pris au jeu. On a passé une semaine très sympa.» Âgé d’une soixantaine d’années, le restaurateur indique avoir participé à l’émission pour «avancer dans la vie» mais surtout pour faire connaître son restaurant.

 

«Les affaires sont de plus en plus dures pour tout le monde, déclare-t-il. On a du mal à se faire connaître. C’est vrai qu’on est au bout du port… Et pourtant, on n'a jamais empoisonné personne chez nous! (...) Mais c'est comme ça : il faut se lever tous les matins, faire au mieux pour les gens, et tout faire pour être connu à La Ciotat. Parce que les gens ne savent pas forcément qu’on est là.»

Le coup de pub a visiblement bien fonctionné puisque, selon M6, le chiffre d’affaires du restaurant a progressé de 10% depuis le tournage en février.