Marseille: La CGT et FO s'affrontent sur le port pour des toilettes

SOCIETE Quatre représentants de la CGT ont été placés en garde à vue...

M.P.

— 

Le port de Fos-Marseille.
Le port de Fos-Marseille. — Anne-Christine Poujoulat AFP

Quatre représentants de la CGT du Port de Marseille ont été placés en garde à vue après une altercation avec des délégués de Force Ouvrière pour une histoire de toilettes, rapporte Le Monde.

A l’origine du conflit, la CGT, majoritaire parmi les dockers, occupe un bâtiment qu’elle doit désormais partager avec FO depuis sa percée aux dernières élections professionnelles (26,8% des voix). Dans cet espace commun, une des portes donne accès à des toilettes communes à tous les syndicats mais aussi au bureau du comité d’entreprise, géré par la CGT, expliquent nos confrères.

Mais le 2 avril, les représentants FO surprennent leurs «collègues» de la CGT en train de condamner la porte avec une visseuse électrique. S’ensuit une altercation brève mais «très violente», selon Force Ouvrière qui a porté plainte. Le dossier est désormais sur le bureau du procureur.