La validité de la municipale partielle d'Istres devant la justice

©2007 20 minutes

— 

Un avis de bon augure pour Nicole Joulia, dissidente PS et maire d'Istres depuis décembre 2006. Hier, devant le tribunal administratif, le commissaire du gouvernement a estimé que la demande d'annulation de la municipale partielle formulée par la précédente municipalité PS devait être rejetée. Cette dernière contestait notamment l'omniprésence pendant la campagne de François Bernardini, l'ancien maire PS inéligible depuis 2002. Le tribunal a mis sa décision en délibéré, sans en fixer la date.