OM-PSG: Les quatre supporters arrêtés seront jugés

JUSTICE Ils avaient pris part à des affrontements en marge du match...

20 Minutes avec AFP

— 

Lors des affrontements en marge d'OM-PSG le 5 avril 2015.
Lors des affrontements en marge d'OM-PSG le 5 avril 2015. — L. Bécart / 20 Minutes

Les affrontements entre supporters et forces de l'ordre ne sont pas restés sans suite. Les quatre personnes arrêtées en marge du match OM-PSG dimanche soir pour des dégradations et des violences sur agents de la force publique, ont été convoquées devant le tribunal, a-t-on appris mercredi auprès du parquet.

L'un d'entre eux, notamment poursuivi pour avoir lancé un fumigène, a fait l'objet d'un convocation par procès verbal (CPPV) après avoir été déféré au parquet. Les trois autres font l'objet de convocations avec reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC), a-t-on précisé de même source. La date de leur convocation n'était pas connue pour l'instant, a-t-on ajouté.

Le PSG va déposer plainte après le caillassage de son bus

En fin d'après-midi dimanche, des groupes de supporters ont pris à partie les CRS et les agents de la sécurité publique qui sécurisaient les abords du stade Vélodrome. Ceux-ci ont chargé à plusieurs reprises et fait usage de grenades lacrymogènes, notamment lorsqu'un groupe a décidé de bloquer le trafic au Rond-Point du Prado où se croisent deux axes majeurs de circulation du sud de la ville, tout près du stade, avait indiqué lundi à l'AFP un porte-parole de la sécurité publique.

A son arrivée au Vélodrome, un bus du PSG a été la cible de projectiles dont l'un a brisé une vitre sans faire de blessé. Une source au sein du club parisien a déclaré à l'AFP qu'une plainte serait déposée.