Var: Les marchands de vins profitaient de la faiblesse des mamies

JUSTICE Ils démarchaient les personnes âgées à leur domicile, dans la région de Plan d'Aups...

20 Minutes

— 

Les deux hommes ont été condamnés par le tribunal de Draguignan.
Les deux hommes ont été condamnés par le tribunal de Draguignan. — Gilles Varela / 20 Minutes

Le tribunal correctionnel de Draguignan, dans le Var, a infligé des peines allant de 9.000 euros à 5 ans d’interdiction professionnelle à un père et à son fils, tous les deux commerçants en vins à domicile, rapporte Var Matin.

Il leur était reproché une dizaine d'abus de faiblesse ou d'escroquerie, commis entre 2009 et 2013 au préjudice de personnes âgées, dans le Var, les Bouches-du-Rhône et les Alpes-de-Haute-Provence.

Il leur était reproché notamment d’avoir fait signer des chèques à des personnes particulièrement vulnérables. Une octogénaire non-voyante leur avait signé, par exemple, trois chèques pour 12 bouteilles de champagne. Une autre dame, atteinte de la maladie d’Alzheimer, leur avait «acheté» pour 1.100 euros de vins. Une autre grand-mère avait acquis 120 bouteilles de Bordeaux pour plus de 3.000 euros.

A la barre, les deux hommes ont contesté avoir profité de l’état de faiblesse de ces personnes âgées.