OM-PSG: Marcelo Bielsa sent déjà monter la pression du Classique

FOOTBALL C'est dans dix jours mais l'entraîneur argentin voit de l'effervescence autour de ce match...

Loic Becart

— 

Marcelo Bielsa au stade de France le 22 mars 2015, lors de Lens-OM.
Marcelo Bielsa au stade de France le 22 mars 2015, lors de Lens-OM. — J.E.E / SIPA

L'OM se déplace vendredi à Nîmes (National) pour un match amical, histoire pendant la trêve internationale de «conserver la forme de ceux qui jouent habituellement et donner du temps de jeu à ceux qui jouent moins», explique Marcelo Bielsa.

Pour l'entraîneur marseillais comme pour beaucoup de monde, une partie de l'esprit est déjà dirigée vers le choc du 5 avril contre le PSG au Vélodrome. «Je sens que ça monte petit à petit, les supporters à la sortie de l'entraînement commencent à m'en parler», raconte El Loco.

«Gagner contre le PSG ne garantirait rien»

Du côté des joueurs, tout se passera au niveau de la motivation. «Jouer à l'OM, j'ai remarqué que ça demandait une force de caractère de la part des joueurs, analyse Marcelo Bielsa. Celui qui n'a pas ces caractéristiques s'exclut lui-même du groupe. Ce type de match est en adéquation avec la manière d'être des joueurs. Il y a une effervescence propres aux grands matchs et ils prennent cela comme un défi.»

D'ordinaire, un OM-PSG est déjà un match important pour les supporters. Mais il le sera encore plus en raison de la course au titre: Marseille est à deux points du leader parisien et l'OL est intercalé entre les deux équipes.

«On doit vivre chaque match avec la nécessité de gagner, assure Marcelo Bielsa. L'OM a besoin de succès. Gagner contre le PSG ne garantirait rien pour la suite du championnat. Le "classico" reste un match important mais les autres le seront aussi tout autant.» Comme si sept autres «Classiques» allaient venir après cette rencontre.