Crash d'un avion A320: Que font les secours sur les lieux de l'accident?

REPORTAGE La scène du crash est difficilement accessible et nécessite d'être équipée par des alpinistes...

Amandine Rancoule

— 

Le 25 mars 2015, les secours ˆ Seyne-les-Bains prs des lieux de l'accident de l'A320 de la compagnie Germanwings. 150 personnes sont dŽcŽdŽes dans ce crash qui a eu lieu dans les Alpes-de-Haute-Provence le 24 mars 2015.
Le 25 mars 2015, les secours ˆ Seyne-les-Bains prs des lieux de l'accident de l'A320 de la compagnie Germanwings. 150 personnes sont dŽcŽdŽes dans ce crash qui a eu lieu dans les Alpes-de-Haute-Provence le 24 mars 2015. — Amandine Rancoule/20 Minutes

De notre envoyée spéciale à Seyne-les-Alpes (Alpes de Haute-Provence)

«Ce matin, nous transportons des secouristes sur le site du crash. Ils sont chargés d'assurer la sécurité des médecins ou des autres personnes qui n'ont pas l'habitude de la montagne.

>> Suivez en direct tous les événements de la journée au lendemain du crash de l'avion A320

Les secouristes installent des cordages et des pitons comme en alpinisme car il y a 300 mètres de dénivelé, c'est très compliqué. Il faut éviter le «suraccident». D'autant que les débris s'étalent sur au moins 500 mètres de large, l'avion a frappé [la montagne] à pleine vitesse», explique Xavier Roy, le coordinateur de la sécurité civile chargé des secours dans les airs.

>> A lire: «Aucun être humain ne peut supporter ce genre de drame»

Sur place, les secouristes sont aussi chargés de retrouver la deuxième boîte noire et de marquer les emplacements des corps. Des médecins légistes ont été hélitreuillés.

Des prélèvements d'ADN sur les familles

«Des prélèvements d'ADN sont en train d'être effectués sur les familles des victimes afin de les comparer aux corps retrouvés sur le lieu du crash», indique un gendarme de la section de recherche des Bouches-du-Rhône.

Selon un pilote d'hélicoptère, qui a survolé le lieu du crash plusieurs fois, les corps ont été disloqués sous la violence du choc.