La police évacue les Don Quichotte après l'incendie de dimanche

©2006 20 minutes

— 

Les derniers occupants du camp des Don Quichotte de la porte d'Aix ont été évacués par la police au petit matin, a-t-on appris hier. « Le camp était devenu insalubre, surtout depuis l'incendie », explique la préfecture. Dans la nuit de samedi à dimanche, un incendie criminel avait détruit le coin cuisine du camp. Il aurait été allumé par un sans-abri, auquel les autres occupants auraient refusé l'accès au camp. Les trois personnes encore présentes hier porte d'Aix se sont vu proposer un hébergement en centre d'urgence. « Il n'y a aucune solution pérenne, proteste Claude Lobreaux, de l'association Vie et terre solidarité. C'est toujours quelques jours ou quelques semaines, même pour les premiers à avoir accepté les propositions de la préfecture [en janvier]. » Une réunion doit avoir lieu mercredi à la préfecture pour faire le point sur la situation.