RC Toulon: Tillous-Borde «va jusqu'à peser les carottes qu'il mange», défend Bernard Laporte

RUGBY L'entraîneur du RCT monte au créneau face aux accusations de dopage dans un livre...  

Loic Becart
— 
Sébastien Tillous-Borde lors d'un match entre Toulon et Leicester le 13 décembre 2014.
Sébastien Tillous-Borde lors d'un match entre Toulon et Leicester le 13 décembre 2014. — Huw Evans/REX/REX/SIPA

Le livre Rugby à charges n'en finit pas d'énerver le RC Toulon. Cette enquête du journaliste Pierre Ballester parle du dopage dans le rugby et notamment de l'osthéopathe du RCT et d'un de ses joueurs, Sébastien Tillous-Borde. Le club avait d'abord répliqué sur le ton de l'humour, affirmant avoir recruté le sulfureux docteur Fuentes, puis le praticien mis en cause s'était à son tour défendu.

Ce jeudi matin, l'entraîneur toulonnais Bernard Laporte est monté au créneau pour parler de ce livre «lamentable». «Il est dit notamment que Jean-Pierre Rives prenait six Captagon par match, mais c'est d'un ridicule, lance l'ancien sélectionneur du XV de France, dans des propos rapportés par le site internet de La Provence. C'est un médecin qui l'affirme, mais on ne sait pas qui c'est. Quand on dit des choses comme ça, c'est grave! Mais bon, ça va faire pschitt. Quand je vois que l'on accuse un joueur comme Sébastien Tillous-Borde, or lui, il va jusqu'à peser les carottes qu'il mange! Et on parle de quoi, de dopage? Soyons sérieux!»