Marseille: La Yemenia condamnée à verser plus de 30 millions d'euros aux familles des victimes

JUSTICE 152 personnes sont décédées dans le crash...

A.R.

— 

Marseille le 08 SEPTEMBRE 2014 Au tribunal de grande instance d'Aix lors de l'audience sur l'indemnisation des familles des victimes de la catastrophe aérienne de la Yemenia.
Marseille le 08 SEPTEMBRE 2014 Au tribunal de grande instance d'Aix lors de l'audience sur l'indemnisation des familles des victimes de la catastrophe aérienne de la Yemenia. — Amandine Rancoule / 20 Minutes

Le tribunal de grande instance d'Aix-en-Provence a condamné, ce jeudi, la compagnie aérienne Yemenia à verser plus de 30 millions d'euros de dommages et intérêts aux familles des victimes du crash du 30 juin 2009.

Ce jour-là, un Airbus parti de Sanaa au Yémen et à destination de Paris, via Marseille, s'est abîmé en mer au large des Comores. Selon une expertise judiciaire, les pilotes auraient perdu le contrôle de l'avion. Sur les 153 passagers, une seule personne a survécu. Alors âgée de 13 ans,  Bahia Bakari s’est accrochée onze heures à un débris de l'appareil.

Plus de 70 millions d'euros demandés

Lors de l’audience en septembre, les proches des victimes ont demandé plus de 70 millions d'euros d'indemnisations. La compagnie, mise en examen le 15 novembre 2013 pour homicides involontaires au tribunal de grande instance de Bobigny, a contesté l'indemnisation de certains postes de préjudice comme l'angoisse des passagers, soutenant que les personnes étaient mortes instantanément.

Les avocats de la compagnie aérienne ont demandé la réduction des prétentions financières de certains ayants droits : tantes, oncles… Les associations de victimes ont alors mis l'accent sur la structure familiale comorienne élargie, certaines familles ayant été «décimées». «On ne peut pas chiffrer la vie d’un être humain. Quand on parle d’indemnisations, on trouve que c’est ridicule. Tout ce que la Yemenia peut débourser sera toujours dérisoire», a estimé Mmadi Fatouma. Elle a perdu une sœur et trois neveux dans ce crash.