André Ayew au duel avec Aissa Mandi, lors d'OM-Reims le 13 février 2015.
André Ayew au duel avec Aissa Mandi, lors d'OM-Reims le 13 février 2015. — ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

FOOTBALL

Ligue 1: L’OM piétine au Vélodrome contre Reims

Les hommes de Marcelo Bielsa ne sont pas parvenus à battre les Rémois (2-2)...

L’OM peut avoir des regrets sur ce match. Les Marseillais ont été tenus en échec par le Stade de Reims au stade Vélodrome (2-2) ce vendredi. Rapidement menés au score, les hommes de Marcelo Bielsa ont connu toutes les peines du monde devant les buts champenois.

Ce n’est pas faute d’avoir essayé. Mais comme souvent ces dernières semaines, l’OM ne sait pas concrétiser ses nombreuses occasions. Dimitri Payet arrose ainsi la surface rémoise en ballons. André-Pierre Gignac (13e) et André Ayew (15e, 36e) sont souvent à la réception mais ne réussissent pas à cadrer. La seule frappe obligeant Agassa à un arrêt en première période, elle à mettre à l’actif de Dimitri Payet, encore lui, sur coup-franc (25e).

Le Stade de Reims, quant à lui, ne vendange pas. Sur leur première occasion, les Rémois ouvrent la marque: une frappe d’Oniangué sur le poteau, De Préville suit bien le mouvement à la différence de la défense marseillaise, en retard (0-1, 6e). Voici donc comment l’OM rentre aux vestiaires avec un but de retard, malgré une possession de balle supérieure à 60% et 11 tirs tentés.

Un but et un corner décisif pour Payet

Le salut olympien ne pouvait donc venir que de Dimitri Payet, omniprésent ce vendredi soir. Le Réunionnais profite d’un cafouillage dans la surface rémoise pour frapper de 20 m. Son tir est détourné par le dos de Franck Signorino qui trompe Agassa (1-1, 58e). C’est une nouvelle fois Dimitri Payet, en tireur de corner, qui est à l’origine du but d’André Ayew (2-1, 69e). Le Ghanéen, finaliste malheureux de la CAN, avait bien besoin de ça pour se remettre du baume au cœur.

Les Rémois poussent par intermittence, et David N'gog trompe de la tête Steve Mandanda à la dernière minute (2-2, 90e). Les Marseillais ne gagneront donc pas leur douzième match consécutif au Vélodrome.Ils perdent surtout l'occasion de reprendre provisoirement la tête du championnat à Lyon. L’OL se déplace dimanche soir à Lorient.