RC Toulon: Le Rugby Masters peut-il être un SuperBowl du rugby?

RUGBY Le match entre le RC Toulon et les Sharks de Durban a lieu jeudi soir...

Loic Becart

— 

Le Toulonnais Bryan Habana lors du match contre le Stade Français, le 28 décembre 2014.
Le Toulonnais Bryan Habana lors du match contre le Stade Français, le 28 décembre 2014. — J.E.E/SIPA

«Le choc des hémisphères». C’est le surnom donné au Rugby Masters, ce match entre le RC Toulon et les Sharks de Durban jeudi soir au stade Mayol. L’idée est de voir s’affronter les double champions d’Europe et une des meilleures équipes du Super 15. Elle a germé de ce défi lancé par les Sud-Africains sur les réseaux sociaux, immédiatement relevé par le président du RCT Mourad Boudjellal lors d’une conférence de presse.

«Mourad Boudjellal a déjà essayé en 2014 de faire un affrontement nord-sud mais ça n’a pas abouti», raconte Antoine Morvan, chargé de l’organisation de ce match. Tout de même, les échanges d’amabilité entre le RCT et les Sharks avant le match ont des allures de mise en scène. «Pas du tout, répond Antoine Morvan. Ca s’est fait naturellement: les Sharks ont défié, Toulon a répondu et le calendrier a permis le match. C’est tout.»

Une prochaine édition en Asie?

Justement, le RC Toulon profite d’un week-end sans Top 14 à l’occasion de l’ouverture du Tournoi des VI Nations. De son côté, Durban est à une semaine de la reprise du Super 15. L’entraîneur sud-africain a d’ailleurs déjà prévenu que son équipe ne serait pas autant prête que celle de Bernard Laporte.

Autre hasard du calendrier: ce match a lieu quelques jours après la grand-messe du football américain. Et le Rugby Masters essaie d’en prendre des airs avec un teaser, un concert organisé avant le match et d’autres animations. «On est loin d’être un SuperBowl du rugby mais il y a déjà l’idée d’être un événement mondial, affirme Alexandre Morvan. Ce sera diffusé dans une centaine de pays.»

S’il y a une prochaine édition, elle pourrait du reste avoir lieu loin de l’Europe. «Des villes américaines et Hong Kong nous ont déjà sollicité, assure l’organisateur. On aimerait en faire un mini-championnat à quatre équipes dès 2016.»