Ligue 1: L'OM gagne difficilement contre Evian

FOOTBALL Les Marseillais l'ont emporté sur le plus petit des scores contre les Savoyards...

Loic Becart

— 

André-Pierre Gignac félicité après son but face à Evian, le 31 janvier 2015 au stade Vélodrome.
André-Pierre Gignac félicité après son but face à Evian, le 31 janvier 2015 au stade Vélodrome. — ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Toujours en panne à l’extérieur, l’OM continue d’enchaîner les succès au Vélodrome. Face à Evian samedi après-midi, les Marseillais ont enchaîné leur onzième victoire consécutive à domicile (1-0). C’est la meilleure série à domicile de l’OM depuis 1948. Mais cette victoire a été laborieuse, à l’image du jeu développé par les Olympiens en ce début d’année 2015.

Marcelo Bielsa ne cesse de le répéter en conférence de presse: son équipe a besoin de beaucoup d’occasions pour marquer ne serait-ce qu’un but. Le jeu montré contre Evian a une nouvelle fois confirmé ce constat. Dans une première mi-temps brouillonne, l’OM n’a cadré qu’une fois en onze tentatives. Avec à la volée: deux têtes de Gignac à côté (32e et 36e), une reprise de Payet juste au-dessus (38e)… Et quand le ballon va au fond des filets, le but de Thauvin est refusé pour un hors-jeu (27e).

Un but puis les vendanges pour l'OM...

Il faut attendre le début de deuxième période pour voir les Olympiens concrétiser leur domination. Gignac transforme un pénalty accordé par l’arbitre pour une faute sur Dimitri Payet (49e). De quoi faire enrager les Savoyards qui auraient pu avoir deux coups de pied de réparation en première période.

L'OM aura bien l'occasion de doubler la mise mais vendange ses occasions dans la surface de l'ETG, à l'image des reprises non cadrées de Romao (77e) et Gignac (84e) devant le but de Benjamin Leroy.

Les hommes de Marcelo Bielsa se contentent de ce minimum syndical pour prendre les trois points face à la plus mauvaise défense du championnat. L’OM reprend ainsi sa deuxième place au PSG, grâce à une meilleure attaque, et revient à un point du leader lyonnais en attendant le déplacement de l’OL à Monaco dimanche soir.