OM: Les jeunes lancés par Marcelo Bielsa sont-ils efficaces?

FOOTBALL El Loco a lancé dans le grand bain plusieurs joueurs formés au club...

Loic Becart

— 

Billel Omrani félicité par Florian Thauvin et André-Pierre Gignac après son but lors de Montpellier-OM, le 9 janvier 2015.
Billel Omrani félicité par Florian Thauvin et André-Pierre Gignac après son but lors de Montpellier-OM, le 9 janvier 2015. — PASCAL GUYOT / AFP

Dans sa charge contre les médias à propos de Doria, l’entraîneur de l’OM Marcelo Bielsa a notamment eu cette phrase: «Ce que vous me demandez pour Doria, pourquoi vous ne le faites pas pour Sparagna ou Andonian?» Plusieurs jeunes Français issus de la réserve marseillaise ont été lancés dans le grand bain cette saison El Loco, et pas seulement en défense. L’efficacité est différente d’un cas à l’autre. Carnet de notes des minots.

Félicitations pour Billel Omrani

A peine 62 minutes jouées en trois apparitions en L1, et Billel Omrani a déjà ouvert son compteur de but dans l'élite du foot français. C’est à Montpellier, le 9 janvier, que le Franco-algérien de 21 ans a réduit la marque pour les Olympiens. «J’aurais aimé que ça contribue à la victoire, regrettait-il à la fin de ce match. Le coach m’a dit de jouer tous les bons coups, d’être présent sur tous les seconds ballons et j’ai pu la mettre au fond.» De bons efforts à confirmer.

Encouragements pour Baptiste Aloé

D’accord, contre Guingamp, il est responsable d’une mauvaise passe en retrait vers Rod Fanni, qui provoque ensuite un pénalty. Certes, sur le deuxième but niçois, Pléa part dans son dos pour adresser le centre décisif. Mais Baptiste Aloé semble avoir gagné la confiance de Marcelo Bielsa, qui lui a fait jouer deux matchs entiers et entrer en jeu quatre autres fois. Il est au premier rang des postulants en cas d’absence en défense centrale.

Andonian, Boutobba et Sparagna: peuvent faire plus… avec du temps

La dernière des trois apparitions de Stéphane Sparagna dans la défense marseillaise remonte au 20 septembre, contre Rennes. Le joueur de 19 ans a tout de même réussi à chaque fois plus de 75% de ses passes. Son compère Gaël Andonian n’est apparu qu’une fois, contre Lens en novembre. En dehors de leurs prestations dans la défense de l'équipe réserve, difficile donc de se faire une idée sur leur niveau en L1.

Quant au milieu de terrain Bilal Boutobba, plus jeune joueur de l’histoire de l’OM (16 ans, 3 mois et 16 jours), ses 28 minutes jouées en trois apparitions n’ont pas permis de convaincre le grand public. Mais ses performances en équipes de jeunes et la réserve, que Marcelo Bielsa observe chaque semaine, lui ont permis déjà d’entrouvrir les portes de l’effectif pro. Boutobba est sous contrat d’aspirant professionnel jusqu’en 2016. Il a donc encore du temps pour confirmer.